251 338 visites 5 visiteurs

Seniors D2 I Victoire contre Rosières

4 novembre 2018 - 21:02

Une victoire importante pour la suite

 

Prestation de haute volée cet après midi d'automne. Une victoire 6-1 face à Rosières autre club relégué de D1. Résumé.

L'entame de match est totalement amiénois. Une position très haute du bloc asphyxie les visiteurs. L'ouverture du score viendra dès la 4e minute après une frappe dans la surface du puissant Yurik, qui faisait sa première apparition en équipe première cette saison, déviée par un joueur de Rosières. À la 8e Angelo lance parfaitement Sofiane qui réalise un joli lobe pour tromper le gardien et aggraver le score à 2-0. Le Pigeonnier ne lâche rien et viendra inscrire un troisième but après 18 minute. Gros travail de l'intenable Zakaria sur son côté droit qui dribble et vient mettre un ballon justement dosé en retrait pour Yassine qui conclut aux 5 mètres. 3-0. On se régale. Les 20 premières minutes de ce premier acte sont très intéressantes, la suite beaucoup moins. En effet le Pigeonnier se laisse peu à peu aller sans toutefois concéder d'occasions. À la pause le score de 3-0 est presque flatteur pour Rosières.

Le second acte sera bien plus brouillon avec une équipe visiteuse qui n'abdique pas. Au contraire. Rosières pousse et a mérité la réduction du score à 3-1. Hélas malgré ce vent de révolte des joueurs du Santerre, le score ne bougera plus jusqu'à 10 minutes avant la fin où le Pige' enchaîne avec trois buts dont une superbe frappe de Yassine, véritable homme du match ce dimanche. Habib puis Fabien en fin de match concluront la marque à 6-1.

En dehors d'un creux en début de segonde période, les hommes de Fred MORAIS ont clairement mérité la victoire et le score aurait pu être bien plus large.

Félicitations à tous pour la victoire et surtout le comportement affiché. Prochain match déplacement à Corbie.

 

D.O.

Commentaires

A MÉDITER

"Nous avons rappelé à tout le monde que le football était un plaisir. Nous avons ri et nous avons passé des moments extraordinaires. J'incarne une époque où le football offensif était synonyme de succès. Le plaisir était une notion fondamentale."

Johan CRUYFF